Douleurs du dos: Lombalgies

 




Les lombalgies sont fréquentes, elles sont en terme de santé publique une des principales causes d’arrêt de travail. Le traitement orthopédique non chirurgical par les semelles reste méconnu, ignoré voire méprisé. C’est dommage, car les lombalgies sont souvent dues à une inégalité de longueur des membres inférieurs.


Cette inégalité entraîne une bascule du bassin du côté le plus court. Le sacrum, ( les dernières vertèbres sacrées, soudées et solidaires du bassin ) est donc incliné comme ce dernier du côté le plus court. Cela entraîne une courbure des vertèbres lombaires du même côté et une courbure des vertèbres dorsales de l’autre côté. Cette double courbure qui forme un S ou un S inversé selon le côté plus court est appelé attitude scoliotique, à ne pas confondre avec une scoliose. La symétrie est rare dans le corps humain, il en est ainsi des membres inférieurs les membres ont une longueur différente variant de 1 mm à 15 mm.


Il faut savoir que contrairement à l’idée reçue qui stipule que cette différence n’est pas significative en deça de 10 mm, elle peut- être au contraire responsable de lombalgies dès 5 mm et au delà.


On voit bien sur les radiographies la tête fémorale du côté droit de l’image bleue qui est plus basse par rapport au trait horizontal que celle à gauche de l’image. On voit également la conséquence sur l’image grise sur les vertèbres qui sont écartées à droite de l’image et rapprochées à gauche de l’image.Ce qui veut dire que du côté rapproché la pression est plus forte que du côté écarté.














  

radio du bassin de face  debout                      radio des vertébres L4 L5                               




Cette différence de pression sur la surface du plateau de la vertèbre ajouté à la  courbure est à même de générer des douleurs de type musculaire, ligamentaire et a  des incidences potentielles sur le noyau intervertébral avec hernies discales, sur le cartilage avec une arthrose précoce et sur les racines des nerfs avec des sciatalgies et/ou des cruralgies.


Les semelles en corrigeant l’inégalité de longueur vont remettre les têtes fémorales à la même hauteur et ce faisant atténuer la courbure des vertèbres lombaires. Le bâillement à droite de l’image grise sera atténué et la pression se fera de façon plus homogène sur l’ensemble de la vertèbre réduisant, voire supprimant les douleurs et troubles évoqués  ci-dessus et agissant de façon préventive contre une arthrose vertébrale précoce.